Une approche globale du bien-être

La force vitale

La force vitale

La force vitale une énergie intelligente

La vitalité psychique et physique ou force vitale en Naturopathie correspond à la force d’autoguérison qui va permettre de mettre en œuvre les techniques naturopathiques et de retrouver la santé. En toute chose l’essentiel c’est l’énergie. La vie habite la matière, il n’y a pas de hasard et il existe un plan préétabli ou une intelligence cosmique avec des lois célestes ou divines.
La force vitale est une énergie intelligente qui est partout autour de nous car elle fait partie d’un Tout énergétique.

Elle s’exprime dans notre corps à travers la qualité des humeurs (sang, lymphe, liquide extra et intra cellulaire, liquide céphalo rachidien) et l’équilibre des centres gestionnaires (centres nerveux et système hormonal). Elle permet à notre organisme d’être en homéostasie, de protéger notre corps en cas d’agressions, et enfin, de réparer les dommages en cas de nécessité (mauvaise alimentation, chocs physiques ou psychologiques…).

Une énergie intelligente

Comment se manifeste t'elle ?

Grâce à notre force vitale, notre corps est capable de s’auto-guérir. Elle s’active régulièrement en entraînant des maladies réactionnelles ou aiguës.
Voici quelques exemples de sa manifestation:

  • Fièvre pour brûler les déchets.
  • Inflammation tissulaire.
  • Diarrhée par rapport à une intoxication.
  • Escarres pour se protéger de la brûlure du drap.
  • Banale douleur = signal d’alarme.
  • Cicatrisation de plaies.
  • La force vitale s’épuise en entraînant des maladies chroniques puis dégénératives.

Le rôle du naturopathe est d’évaluer la force vitale de chacun pour l’optimiser mais aussi pour évaluer sa force d’auto-guérison. Si, par exemple,  le praticien de santé souhaite faire une dérivation émonctorielle, c’est-à-dire éloigner l’élimination des colles ou des cristaux d’un émonctoire vers un autre émonctoire spécialisé il est important d’évaluer la force vitale de la personne.

En résumé, la force vitale nous permet de s’auto-guérir, c’est notre médecin intérieur et va où notre corps en a besoin. Hippocrate, la définissait comme la force qui organise et coordonne le corps humain.