Une approche globale du bien-être

Des fleurs dans votre assiette

Des fleurs dans votre assiette

Les bienfaits des plantes sauvages

Depuis que l’homme est apparu sur terre, il consomme des végétaux sauvages. Aujourd’hui, les bienfaits des plantes sont reconnus à la fois grâce à leurs valeurs nutritionnelles, leurs saveurs exceptionnelles et leurs pouvoirs thérapeutiques. Ajoutez des fleurs dans votre assiette !

Les Crétois, bien connus pour leur régime propice à une santé et une durée de vie optimales, se nourrissent de pain, d’olives, de fromages et d’un grand nombre de plantes sauvages qui poussent spontanément dans leur environnement.

Le pourpier, une plante riche en omégas 3

A titre d’exemple, les Crétois sont friands de salades de pourpier. En effet, la structure de cette plante est riche en oméga 3. Les omégas 3 sont reconnus pour réduire le risque de maladies cardiovasculaires mais ils ont également des effets avérés sur le cerveau, la dépression, le déclin cognitif et la prévention de la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA).

Alors prêt-e-s à parcourir les chemins et à redécouvrir orties, plantain, pissenlits, pâquerettes, églantier et tant d’autres plantes ou arbustes qui peuplent notre patrimoine ?

Conseils utiles pour cueillir les plantes :

  • Cueillez uniquement les plantes que vous connaissez et que vous avez clairement identifiées.
  • Choisissez des lieux où la nature est respectée, des lieux peu fréquentés où n’ont pas été répandus des engrais chimiques, des pesticides, etc.
  • Le meilleur moment pour la cueillette des plantes, mises à part les racines, est le matin par temps chaud et sec.
  • Ramassez ce dont vous avez besoin dans l’immédiat. En effet, près deux ou trois jours de conservation, elles commencent à perdre de leur valeur nutritive.
  • Cueillez les plantes là où elles abondent et laissez-leur quelques feuilles pour qu’elles continuent à se développer.
  • Lavez votre cueillette à grande eau avant de commencer vos préparations. Vous pouvez ajouter à votre eau du vinaigre blanc.

Reportage : France3 Matin Pays de la Loire

Reportage et Interview : Des fleurs à manger

Précautions :
Au début, consommez les plantes sauvages avec modération, car elles sont très nutritives. Ainsi, il est préférable de laisser à votre corps le temps de s’adapter à cette nouvelle alimentation.

D’autre part, les femmes enceintes devront éviter de consommer : l’armoise, la bourse-à-pasteur, le pourpier, les graines de carotte et d’angélique.